Inclusion sociale

La culture représente un outil important pour contrer la marginalisation sociale et pour générer de l'inclusion, en stimulant un sens de la communauté et un sentiment d'appartenance. En ce sens, la culture donne aux citoyens une chance de s'engager activement et de façon responsable vis-à-vis de leur propre territoire et de leur propre patrimoine culturel.

L'inclusion sociale s'enracine dans la culture et doit interroger des questions cruciales qui peuvent prendre des formes différentes selon le genre, l'âge et la minorité.

Ces questions sont :

1. L'accessibilité (aux ressources culturelles) concernant :

  1. La suppression des barrières physiques limitant l'accès
  2. La numérisation du patrimoine culturel afin de le rendre connu et accessible au grand public
  3. La diffusion de l'information sur le patrimoine afin d'atteindre les minorités, les personnes âgées, etc. en leur donnant des outils pour apprendre à connaître le patrimoine et interagir avec lui.

2. "Mirroring" (effet miroir).

Nous devons nous interroger pour savoir si, et comment, une minorité (ethnique, genrée, etc.) peut percevoir, comprendre, interagir et s'identifier avec une histoire, et comment différentes identités sont respectées dans le processus de patrimonialisation.

3. Participation. Cela concerne le rôle de la communauté :

  1. Dansd la production de nouveaux contenus culturels à travers le processus de patrimonialisation,
  2. La gouvernance démocratique du processus d'interprétation du patrimoine.